Produits Ramify

Tout comprendre sur le Private Equity

Mode d’investissement où l’investisseur consacre des capitaux au développement ou rachat d’une société non cotée, le private equity ou capital-investissement a longtemps été réservé aux institutionnels et attire aujourd’hui de plus en plus les particuliers. Investissement risqué, le private equity peut néanmoins s’avérer intéressant pour un placement sur le long terme (minimum dix ans). Comment définir le private equity, quelles formes peut-il prendre ? Pourquoi investir dans des fonds private equity à l’heure actuelle et quels fonds choisir ? Ramify vous explique tout sur le capital-investissement et vous conseille sur les meilleurs fonds à choisir en 2022.

Le private equity : c’est quoi exactement ?

Définition du private equity

Le private equity ou capital-investissement (en français) consiste pour un investisseur à prendre des participations au capital de sociétés non cotées ayant des besoins de croissance, de transmission ou de redressement

L’objectif du private equity est de faire croître l’entreprise en recueillant les fonds d’investisseurs, institutionnels et particuliers, et de dégager une plus-value au moment de la cession, c’est-à-dire après plusieurs années (placements entre 5 et 8 ans). 

Non seulement, les fonds d’investissements permettent de soutenir les entreprises financièrement, mais leur apporte également un savoir-faire et des contacts pour se développer grâce à leurs réseaux professionnels (les fonds d’investissement sont spécialisés par secteurs d’activité).

Quelles sont les différentes formes du capital-investissement ?

Le capital-investissement peut se présenter sous plusieurs formes selon la situation de l’entreprise sur son marché et sa santé financière. Ainsi, le private equity peut prendre la forme de capital d’amorçage, capital-risque, capital développement, capital-transmission ou encore capital-retournement. Comment définir toutes ces notions ?

Le capital d'amorçage

C’est l’apport initial en capital d’une entreprise. Ces fonds correspondent à des liquidités apportées par des investisseurs avant la création même de l’entreprise dans le but de financer ses dépenses préalables. Le capital d’amorçage va ainsi permettre de payer différents coûts comme les frais de recherche et de développement, les études de faisabilité, les études de marché ou encore les frais d’expertise financière ou juridique.

Le capital d’amorçage est une prise de participation qui permet aux investisseurs d’apporter à l’entreprise bénéficiaire un capital financier, un réseau professionnel et une expertise au profit d’une entreprise jeune, innovante et à fort potentiel de développement.

Au moment de sa création, une entreprise a besoin de gros capitaux pour financer sa phase d’amorçage (réalisation de prototype, développement d’un service, communication, publicité…). Cette prise de participation va ainsi permettre de combler ces besoins de financement. C’est le cas par exemple de certains fonds de private equity comme Idinvest Entrepreneurs Club ou FPCI France Croissance que propose Ramify.

N’hésitez pas à contacter nos experts pour connaître la liste complète des fonds disponibles via notre réseau.

Le capital-développement

C’est un segment du capital-investissement dont l’objectif est de financer des sociétés qui existent déjà depuis plusieurs années. Ces dernières ayant atteint une taille significative, elles génèrent du chiffre d’affaires et du profit, et doivent maintenir de fortes perspectives de croissance

Ce mode d’investissement en fonds propres est plutôt minoritaire et son rôle est de financer la croissance de l’entreprise

Il est donc beaucoup moins risqué que le capital-risque ou le capital retournement et l’investisseur peut accéder aux données confidentielles de l’entreprise et plus particulièrement à ses comptes (validés par un expert-comptable). 

Vous souhaitez investir dans les meilleures entreprises privées ? Faites-vous accompagner par nos experts en private equity.

Le capital transmission

C’est un mode d’investissement dont le but est de financer des entreprises déjà matures comme des PME (petites et moyennes entreprises) ou des ETI (entreprises de tailles intermédiaires). Les fonds du capital transmission servent à préparer la transmission de l’entreprise soit à une autre entité industrielle soit à une introduction en bourse. 

Dans la mesure où les sociétés qui bénéficient des fonds sont déjà rentables, les fonds d’investissement ont recours à l’effet de levier ou LBO (leveraged buy-out) pour financer la dette

L’effet de levier est une opération financière qui permet à une société d’en acheter une autre via un emprunt bancaire).

Le capital retournement

Cette variante du capital-investissement désigne les fonds apportés aux entreprises confrontées à des difficultés de trésorerie, le plus souvent via un fonds d’investissement spécialisé. Les fonds injectés permettent d’apporter les ressources indispensables au redressement de l’activité de l’entreprise tout en effectuant des restructurations au niveau interne. Le capital retournement a permis à un grand nombre d’entreprises d’éviter la liquidation lors d’une phase difficile.

Les modalités d’intervention et les conditions de sortie

La mission principale d’un fonds de private equity consiste à détecter les entreprises à fort potentiel de croissance, à les soutenir dans leur développement et à dégager une plus-value à l’issue du montage. Les fonds de private equity interviennent selon un processus défini en quatre étapes :

  • Étape 1 : la levée des capitaux auprès des investisseurs
  • Étape 2 : la détection des cibles et les modalités d’intervention au capital
  • Étape 3 : l’accompagnement des dirigeants dans la stratégie et la gouvernance
  • Étape 4 : le choix du mode de sortie et la distribution des plus-values aux investisseurs.

Si certains produits hybrides permettent une sortie anticipée du capital, le capital-risque implique souvent une immobilisation des capitaux à long terme pour être rentable (8 ans en moyenne). La liquidation de l’entreprise a lieu après la phase de désinvestissement du fonds puis les détenteurs de parts peuvent récupérer leur mise et les plus-values éventuelles.

Pourquoi investir en private equity ?

Bien que le private equity soit un investissement risqué et sans aucune garantie, investir en private equity représente aujourd’hui l’opportunité de prendre part au capital d’entreprises non cotées et de contribuer à soutenir l’économie nationale. Réservé uniquement aux business angels à l’origine, le private equity se démocratise davantage et devient de plus en plus accessible aux investisseurs à la recherche d’un rendement élevé à une époque où les taux sont particulièrement bas. Quels sont les avantages d’investir en private equity en 2022 ?

Des rendements attractifs

L’investissement en private equity comporte des risques de perte en capital et le rendement n’est pas garanti, c’est pourquoi ce mode d’investissement possède un taux de rendement attractif. En effet, selon France Invest, en 2020, le capital-investissement français affichait un rendement de 10,1 % par an sur dix ans.

Soutenir l’économie française

Investir dans le private equity apporte des capitaux aux start-up et aux PME pour dynamiser leur croissance et accompagner leur transformation. C’est une façon concrète pour les investisseurs de soutenir directement les entreprises françaises et de donner un sens à leurs placements grâce à un financement utile.

Une simplicité de gestion

C’est le fonds d’investissement qui procède concrètement à la sélection des entreprises, se charge de leur gestion ainsi que de leur revente finale, tout cela moyennant des frais. Ainsi, la gestion du private equity est simple et ne nécessite aucune administration particulière.

Classement des meilleurs fonds 2021

En voici quelques exemples :

FOND

SOCIÉTÉ DE GESTION

SECTEUR D’ACTIVITÉ

HORIZON CIBLE

FISCALITÉ

Ticket d’entrée

 



 Idinvest Entrepreneurs Club





EURAZEO


Financement de scale-up européennes technologiques et innovantes dont plusieurs licornes (Doctolib, Playfit, BackMarket, Younited Crédit, Vestiaire Collective, ManoMano…)





10 ans




Éligible article 150-0 b ter &

exonération des plus-values





20 k€




Vatel Remploi




VATEL


Fonds professionnel à destination des entrepreneurs et chefs d’entreprise : investir dans les augmentations de capital de sociétés cotées



5 ans


Éligible article 150-0 b ter &

exonération des plus-values



1 000 €



Vatel Foncière Forestière




VATEL


Un investissement responsable dans les forêts Françaises pour investisseurs avertis souhaitant diversifier leur portefeuille




10 ans

Éligible article 150-0 b ter & exonération des plus-values

& réduction d’impôts sur le revenu à l’entrée




5 650 €





FPCI France Croissance

 




123 IM


Fonds réservés aux professionnels (entrepreneurs et chefs d’entreprise dans le cadre du dispositif d’action-cession 150-0 b ter)




6 ans



Éligible article 150-0 b ter & exonération des plus-values




 100 k€

Vous souhaitez investir dans un fonds de private equity que propose Ramify ?
N’hésitez pas à nous contacter directement pour avoir la liste complète des fonds disponibles.

Le private equity ou, capital-investissement, est un investissement que l’on peut qualifier de risqué si les entreprises financées n’atteignent pas leurs objectifs à terme. Par ailleurs, la valorisation actuelle des titres non cotés détenus par un fonds peut diminuer et perdre de sa valeur avant qu’ils ne soient cédés à un autre investisseur. Il n’y a donc aucune garantie de rentabilité à investir dans ce type de fonds. En revanche, le rendement attractif, la facilité de gestion et une volonté de soutenir l’économie nationale peuvent faire réfléchir et motiver les investisseurs à franchir le cap. Alors, pourquoi ne pas commencer par une simulation gratuite et sans engagement ?