Epargne

Il n’y a que trois types d’achat, et un seul peut vous enrichir – partie 1

Et s’il n’y avait qu’une seule chose à retenir pour comprendre le mécanisme de l’enrichissement ? Et si on pouvait exprimer tous ces mécanismes en une seule règle simple à intégrer, pour pouvoir atteindre ses objectifs financiers ?

C’est exactement ce que nous allons voir dans cet article, un paradigme qui sera valable pour tous vos achats, projets ou placements, et qui pourra vous guider dans l’atteinte de votre bien-être financier. Car en réalité, il n’y a que 3 types de dépenses : l’actif, le passif, et l’achat neutre. Un seul peut vous enrichir. Voyons cela de plus près.

L’actif travaille pour vous

Un actif, c’est n’importe quel achat qui vous fait gagner de l’argent : un investissement dans l’immobilier locatif est un actif, il vous génère un loyer tous les mois. Un produit financier vous génère des dividendes ou une plus-value. Mais la définition est bien plus large : vous pouvez en effet créer un actif, par exemple une société ou un blog monétisé, qui vous créent des revenus.

Plus vous passez du temps à créer et acheter des actifs, plus ceux-ci génèrent des revenus qui peuvent servir à leur tour à acheter des actifs. Un actif, c’est une petite machine qui travaille pour vous à vos côtés. Et qui fait des petits. Vous l’avez compris mais on ne le répétera jamais assez : c’est ce qu’on appelle la trajectoire exponentielle.

Le passif, un loup dans la chatonnerie

En revanche l’achat d’un passif vous fait perdre de l’argent. Généralement soit parce que le produit perd sa valeur rapidement (des vêtements, un meuble, une console ou une voiture par exemple), soit parce que le produit engendre des coûts supplémentaires (une voiture par exemple), soit les deux (vous avez compris).

Dans notre métaphore préférée (L’urgence d’épargner démontrée par des chatons), c’est comme si vous échangiez des chatons contre des loups. C’est déjà triste parce que vous ne verrez jamais les enfants de ces petits félins. Un vrai déchirement. Mais en plus, voilà que soudain les loups se mettent à dévorer vos chatons ! Terrifiant n’est-ce pas ? Le passif c’est le loup au milieu de vos chatons. Évitez-le comme la peste.

Le passif le plus dangereux pour votre patrimoine est le crédit à la consommation. C’est littéralement votre pire ennemi. Avant tout, c’est lui-même un passif : il vous coûte de l’argent car vous devez payer des intérêts. Mais en plus, son but est de vous permettre d’acheter d’autres passifs que vous n’auriez pas pu avoir sinon. Comme si vos finances vous protégeaient en vous disant « stop, je ne peux pas avoir plus de passifs », et que le crédit venait briser cette protection. Les établissements de crédit essaieront pourtant de vous faire adopter cet apparemment inoffensif louveteau, pour une raison très simple : vous deviendrez ainsi leur actif, et vous travaillerez pour rembourser le prêt et surtout payer les intérêts.

On arrive aux limites de la métaphore des chatons, mais l’idée est là !

On insiste bien sur le fait que vous subissez non seulement le coût du passif, mais en plus ce qu’on appelle le coût d’opportunité : 200€ dans un passif, c’est 200€ de moins dans un actif donc la perte de tous les revenus que ce dernier aurait pu générer.

La clé de voûte de finances saines, et de l’enrichissement

Après toutes ces considérations, la règle d’or devient finalement évidente (en théorie tout du moins !) : pour optimiser votre patrimoine, il faut minimiser l’acquisition de passifs et maximiser l’acquisition d’actifs. Cette règle très simple est la clé de voûte de l’enrichissement. Celle qui vous aide à atteindre vos objectifs financiers, quels qu’ils soient.

Si votre objectif est de vous enrichir ou devenir indépendant financièrement c’est cette règle qui doit trotter dans votre tête en permanence. Même si vos ambitions sont ailleurs que pour votre patrimoine, mais que vous voulez garder une situation financière saine, cette règle doit être présente dans un coin de votre cerveau et venir clignoter de temps en temps lors de vos grandes décisions financières.

Soyons bien clair. Notre discours ici n’est pas de vous dire « utilisez l’argent de telle manière ». Notre objectif est de vous expliquer les mécanismes de l’argent et de l’épargne : « l’argent est un outil, et il fonctionne de telle manière ». Au travers de l’académie, nous voulons vous donner les clés pour que vous puissiez remplir vos objectifs. Pour que vous puissiez identifier par vous-même ce qu’est un passif et un actif, et comprendre de vous-même les conséquences de vos choix sur votre cash et votre patrimoine. Et qu’ensuite vous preniez les décisions de manière éclairée. Ce que nous voulons en quelque sorte, c’est vous équiper avec des lunettes et une longue vue pour que vous puissiez voir un peu mieux et un peu plus loin l’impact de vos décisions financières.

Si vous n’avez pas tout suivi…

… Refaites un tour sur les premiers articles du parcours épargne !

L’urgence d’épargner, démontrée par des chatons (4 minutes)

Coaching pratique 1 : la première étape concrète vers des finances saines

Qu’est-ce qu’un placement rentable ?

L’argent qui sort de votre compte n’est pas forcément perdu

Besoin d’aide ? Contactez-nous

Vous avez des questions sur votre souscription ?
Nos experts sont disponibles pour vous accompagner de 9h à 18h, sur rendez-vous