Epargne

Coaching pratique 1 : la première étape concrète vers des finances saines

Vous voulez agir de manière concrète pour améliorer vos finances, mais vous ne savez pas par où commencer, ni quels objectifs vous fixer.

Vous vous sentez perdus avec vos finances ?

Vous avez atterri au bon endroit !

Dans les articles précédents du parcours nous vous avons donné des principes fondamentaux sur les finances personnelles, qui sont des clés pour vous guider toute votre vie. Mais en plus des principes théoriques, il faut aussi pouvoir passer à l’action.

💡 Notez bien que chacun ayant une situation financière différente (revenus, besoins, enfants, crédits…), les chiffres que nous vous donnons sont forcément des ordres de grandeur à adapter à votre situation. En revanche les principes et les concepts que nous vous transmettons ont vocation à être universels.

1. Mettez 20% de vos revenus de côté, tous les mois

Dans un premier temps, vous pouvez considérer les chiffres suivants pour vous servir de repère pour vos dépenses, c’est la « règle des 50/20/30 » :

  • Mettez de côté 20% de vos revenus pour l’épargne de long terme : ce sont ces fonds qui seront ensuite à placer en fonction de vos objectifs financiers
  • Dépensez moins de 50% de vos revenus dans les dépenses essentielles (logement, alimentation, transports, assurances, santé, crédits en cours…)
  • Gardez vos dépenses non obligatoires dans la limite des 30% restants

💡 Pourquoi 20% ? Si vous placez tous les mois 20% de votre salaire à un taux de 5% (kesako 🤔 ?), vous mettrez entre 30 et 40 ans à recevoir votre salaire initial juste avec le rendement du placement. Prenons un exemple : vous gagnez 2500€, vous mettez de côté 500€ tous les mois et que vous placez à 5%. Au moment de votre retraite, quand vous arrêtez de travailler, vous continuerez à toucher 2500€ par mois grâce à votre placement. Ce n’est pas forcément l’objectif le plus alléchant, vous pouvez être plus ambitieux ou moins ambitieux, mais ce scenario permet au moins d’avoir un repère chiffré.

Surtout, quoi qu’il arrive, accrochez-vous à ces 20% de revenu pour ne pas les dépenser, et défendez-le bec et ongles contre toutes les tentations d’achat. La meilleure façon d’y arriver est de programmer un virement récurrent pour sortir cette somme de votre compte courant dès que votre revenu tombe.

Vous et vos 20%

Comme nous le disions plus haut, ces ordres de grandeurs ne sont forcément pas valables pour tout le monde. C’est un bon repère pour démarrer mais assez rapidement il va falloir regarder votre situation personnelle de très près.

Si vous arrivez à mettre beaucoup plus de côté, c’est d’autant mieux. Toutefois, si vous avez des difficultés à atteindre 20%, commencez par épargner ce que vous pouvez. Pour éviter de vous retrouver vulnérable face à un coup dur, il peut être intéressant de chercher des pistes pour améliorer votre situation à court terme.

2. Remboursez vos dettes à taux élevé

Remboursez vos dettes !

Les crédits de court terme et à taux élevé sont les ennemis de votre patrimoine et de votre bien-être financier. En prenant une partie de vos revenus sous forme de remboursement et d’intérêts, ils vous empêchent d’épargner et notamment entravent votre objectif de 20%.

Si vous cumulez plusieurs crédit de la sorte, les effets sont néfastes autant pour vous que pour vos finances : vous devenez très vulnérables à un accident de la vie, et pouvez avoir le sentiment de travailler en grande partie pour rembourser vos crédits, créant ainsi un environnement stressant.

Pour y remédier, commencez par lister vos dettes, en particulier :

  • Crédits consommation
  • Facilités de paiement (« payez en 3/5/… fois »)

Pour les autres emprunts, il est intéressant de regarder au cas par cas, pour décider de s’ils sont problématiques ou non.

Deux stratégies pour rembourser

Le plus efficace pour limiter la perte d’argent est de rembourser les crédits du taux le plus élevé au moins élevé. C’est ce qui permettra de payer le moins d’intérêts dans toute la durée pendant laquelle vous faites l’effort de remboursement.

Une alternative est de rembourser en premier ses plus petits crédits (en montant). Vous paierez plus d’intérêts que dans le cas précédent, mais cette méthode a d’autres avantages :

  • Psychologiquement l’effet est positif : un premier crédit entièrement remboursé est une réussite, vous avez moins de lignes négatives sur vos comptes
  • Vous avez moins d’interlocuteurs à gérer
  • Votre situation est aussi plus facile à suivre

D’une manière générale, il faut se débarrasser de tous les produits ou achats qui vampirisent votre épargne, parfois sans que vous vous en rendiez compte. Dans la suite du parcours, nous verrons exactement comment reconnaître les pièges similaires qui vous appauvrissent… mais chaque chose en son temps.

3. Constituez une épargne de précaution (mais pas trop)

Inutile de prendre exemple sur oncle Picsou !

Constituez une épargne de précaution : 3 mois de revenus est un bon ordre de grandeur. L’objectif est de pouvoir vivre sereinement pendant 3 mois (ou plus en se serrant la ceinture) si vous avez une perte de salaire, et d’une manière générale faire face à des dépenses imprévues (une réparation de voiture ou des frais de santé par exemple).

Encore une fois, 3 mois est un ordre de grandeur c’est votre cas particulier qui va vous permettre d’ajuster ce chiffre :

  • En premier lieu, c’est à vous de de vous demander combien de mois de revenus vous permettent d’avoir l’esprit tranquille
  • Certains paramètres vont vous pousser à garder une épargne de précaution plus élevée : par exemple si vous avez des revenus instables, ou si dans votre métier il est difficile de retrouver du travail après une perte d’emploi

Pour autant, n’exagérez pas la taille de cette épargne de précaution : cet argent ne travaille pas pour vous, et l’argent qui dort perd de la valeur.

4. Maintenant (et pas avant), vous êtes prêt à investir

Vous êtes prêt pour l’aventure !

Ces trois premières étapes sont préliminaires à toute autre action. Avant de placer votre argent ou de vous lancer dans un projet d’achat immobilier, il faut absolument être passé par ces étapes. Votre bien-être financier passe d’abord par ces bases solides. C’est seulement ensuite que vous pourrez vous demander quoi faire des 20% (ou plus, ou moins) que vous mettez de côté chaque mois. Quelle est la meilleure façon de remplir vos objectifs avec cet épargne ?

Les actions concrètes à réaliser après avoir lu cet article

  • Paramétrez votre virement mensuel de 20% de vos revenus
  • Choisissez un crédit à rembourser en priorité
  • Regardez vos comptes : quelle somme d’argent non investie avez vous ? Est-ce plus ou moins que 3 mois de revenus ?

👉 Le parcours épargne continue : après avoir appliqué ces actions, vous avez de l’argent à investir. Mais qu’est-ce qu’un placement rentable ?
👉 Vous suivez le parcours 100% pratique ? vos prochaines actions concrètes sont ici : vous avez besoin de cash, maintenant. Que faire ?

Besoin d’aide ? Contactez-nous

Vous avez des questions sur votre souscription ?
Nos experts sont disponibles pour vous accompagner de 9h à 18h, sur rendez-vous