Epargne

Obtenir un prêt immobilier sans apport : mode d’emploi


Vous souhaitez devenir propriétaire et vous vous demandez quel est le montant de l’apport personnel à réunir pour constituer votre dossier d’emprunt ?

Pas de panique ! Si aujourd’hui les banques se sentent davantage rassurées de vous prêter de l’argent avec un apport initial, il est possible dans certains cas et sous certaines conditions d’obtenir un prêt immobilier sans apport.

Mais comment convaincre les banques de votre solvabilité et argumenter pour faire pencher la balance en votre faveur sans capital de départ ? Voici quelques pistes de réflexions qu’il convient de creuser avant de se lancer :

  • Qu’est-ce qu’un prêt immobilier sans apport et qui peut en bénéficier ?
  • Comment obtenir votre prêt immobilier sans apport ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients d’un prêt immobilier sans apport ?
  • Comment financer votre projet immobilier sans utiliser votre compte épargne ?

Autant d’interrogations auxquelles il faut réfléchir en amont pour préparer votre dossier d’emprunt. Ramify vous livre ses précieux conseils pour décrocher votre prêt immobilier sans apport !

Le prêt immobilier sans apport : qu’est-ce que c’est, à qui s’adresse-t-il ?

Qu’est-ce que l’apport personnel exactement ?

Un ménage qui sollicite un crédit immobilier auprès d’un établissement financier doit réunir un capital de départ pour l’investir dans son projet d’acquisition de bien immobilier.

Cette somme qui représente généralement entre 10 % et 15 % du prix d’achat du bien est destinée à payer les frais annexes liés à l’acquisition du bien (frais de dossier, notaire, ou honoraire de l’agence) et viendra alléger les mensualités de l’emprunteur s’il obtient le crédit auprès de l’établissement bancaire.

Donc dans la majorité des cas, les banques exigent un apport pour solliciter un crédit. Cependant il est possible de faire une demande de prêt sans avoir à débourser son épargne.

Qui peut profiter d’un prêt immobilier sans apport ?

Le prêt sans apport cible principalement 3 catégories d’emprunteurs :

  • Un jeune qui intègre la vie active et n’a pas encore eu le temps d’épargner
  • Le particulier qui veut acheter sans puiser dans son épargne
  • Les investisseurs qui souhaitent optimiser leur fiscalité : l’importance de l’emprunt permet de réduire l’assiette fiscale (intérêts déductibles des revenus locatifs)

À retenir : L’apport personnel est un élément rassurant pour les banques et représente un facteur de diminution de risque. C’est un indicateur qui démontre la capacité de l’emprunteur à épargner régulièrement, donc à rembourser aisément ses mensualités.

Lecture complémentaire => Être propriétaire ou locataire : introduction à la notion de Cash-Flow

5 conseils pour obtenir un prêt immobilier sans apport


Les demandes de crédits sont soumises à une étude détaillée afin de déterminer la faisabilité d’un financement à 110 %. Dans ce cas, si vous souhaitez faire une demande de prêt immobilier sans apport, il faudra préparer un dossier en béton.

Préparez des arguments de taille pour convaincre les banques de vous accorder le prêt. Voici quelques astuces incontournables pour tirer son épingle du jeu :

1.
Définir votre projet

Achat résidence principale ou investissement locatif ? Il est important de déterminer votre projet avant d’emprunter. Sachez que les banques favorisent davantage l’achat d’un bien dans un but locatif car les futurs loyers perçus permettent de compenser une grande partie des mensualités d’emprunt.

2.
Constituer un dossier solide

La confiance, cela se gagne. Pour obtenir celle de votre créditeur, mieux vaut lui présenter un dossier complet et irréprochable qui s’accompagne de toutes les pièces justificatives appuyant la viabilité de votre projet (fiches de payes, relevés bancaires, derniers avis d’imposition, etc.).

3.
Faire jouer la concurrence : quelle banque ?

Avant de vous embarquer dans un prêt sans apport, il est indispensable de consulter plusieurs banques pour déterminer celle qui propose les meilleurs taux et ainsi faire jouer la concurrence.

4.
Trouver un garant

Emprunter sans apport représente un risque pour les établissements financiers. Pour rassurer votre créditeur, vous pouvez faire appel à une tierce personne pour être votre garant, celle-ci se portera caution en cas de non-paiement du crédit immobilier.

5.
Obtenir la meilleure assurance emprunteur

Comme pour les banques, il convient de faire jouer la concurrence et contracter la meilleure assurance emprunteur qui dédommagera votre banque en cas de non-paiement du prêt immobilier.

Le saviez-vous ? Afin d’augmenter vos chances d’obtenir un crédit, vous pouvez faire appel à un courtier ou un mandataire qui sera en mesure de vous négocier les meilleures conditions de prêt grâce à ses relations avec les établissements financiers.

Prêt immobilier sans apport : avantages et inconvénients

Les avantages de l’emprunt sans apport

L’emprunt sans apport vous offre la possibilité d’emprunter et d’acquérir un bien dans l’immédiat sans attendre d’avoir épargné pour vous constituer un capital.

Même si un crédit à 110 % peut s’avérer plus cher à premier abord, il vous coûtera sans doute moins cher qu’un crédit contracté dans quelques années. Et en achetant votre résidence plus tôt, vous finirez de rembourser votre crédit plus vite.

Les inconvénients du prêt immobilier sans apport

Pour attribuer un crédit immobilier sans apport, non seulement les banques favorisent une catégorie spécifique d’acheteurs, mais elles ciblent aussi un ensemble de critères pour s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur : jeunes investisseurs de moins de 40 ans, situation matrimoniale stable, contrat à durée indéterminée (CDI) et carrière évolutive seront des arguments déterminants. 

Autres critères sur lesquels les banques seront intransigeantes quant à l’octroi d’un prêt sans apport : votre historique bancaire.

Il est préférable que celui-ci ne présente pas d’incidents de paiement, découverts, accumulation de crédits, interdictions bancaires ou rejets de paiements. Tous ces éléments combinés à vos mouvements financiers, placements et votre évolution salariale seront essentiels pour déterminer votre capacité à rembourser l’emprunt sur le long terme.

Bon à savoir : Si vous avez plus de 50 ans et que vous souhaitez faire un prêt immobilier sans apport, tout n’est pas perdu. Le projet reste envisageable sous certaines conditions qu’il faudra négocier avec votre interlocuteur en fonction de votre situation. 

Financer un projet immobilier sans utiliser votre épargne

Vous souhaitez financer un projet immobilier tout en conservant votre épargne ? Rassurez-vous, il existe des solutions pour y parvenir sans toucher à vos placements.

En fonction de votre situation familiale, sociale et professionnelle, vous pouvez solliciter des prêts annexes qui peuvent être considérés comme une substitution à un apport personnel.

Parmi les principaux prêts immobiliers complémentaires on retrouve :

Le prêt à l’accession sociale (PAS) : C’est un prêt conventionné qui aide à acquérir une résidence principale dans le neuf ou l’ancien, à construire ou à réaliser des travaux. Certaines conditions quant aux ressources, composition du foyer ou situation géographique sont nécessaires pour y avoir accès ;

Le prêt conventionné (PC) : C’est un prêt issu d’un accord entre l’État et la banque avec des taux plafonnés. Il est accessible sans conditions de ressources ;

Prêt à taux zéro plus (PTZ+) : Il s’agit d’un prêt immobilier destiné à l’achat d’un logement neuf ou à réhabiliter. Il n’y a pas de frais de dossier et les intérêts sont à la charge de l’État.


Pour conclure sur l’emprunt immobilier sans apport

Les banques se sentent plus rassurées de prêter à un particulier qui dispose d’un apport dans le cadre d’un crédit immobilier. Cependant, ne pas avoir de fonds propres rend la procédure d’obtention de prêt plus difficile mais possible.

Si vous avez un projet immobilier, certains établissements financiers pourront vous accorder un prêt sous certaines conditions. Et ce, même si vous ne disposez  pas de capital financier. Obtenir un prêt sans apport vous permettra de financer immédiatement votre bien immobilier sans puiser dans votre épargne.

Avant de vous lancer, il faudra bien réfléchir aux obstacles que vous pourriez rencontrer. Si vous décidez d’aller jusqu’au bout, il faudra faire preuve de stratégie pour contourner ces obstacles. Présentez un dossier de projet solide et faites jouer la concurrence pour mettre toutes les chances de votre côté ! 

Bien épargner, ça ne s’improvise pas, ça s’apprend. Faire appel à des experts du secteur de l’épargne vous fera gagner du temps et de l’argent. Et si vous commenciez par une simulation en ligne ?

Besoin d’aide ? Contactez-nous

Vous avez des questions sur votre souscription ?
Nos experts sont disponibles pour vous accompagner de 9h à 18h, sur rendez-vous