Epargne

L’urgence d’épargner, démontrée par des chatons

Pourquoi épargner ? Généralement, nous avons tendance à penser qu’épargner consiste à garder de côté une partie de nos revenus pour le dépenser plus tard. Ce n’est pas complètement faux, mais avec cette vision on passe à côté du plus important. 200€ économisés aujourd’hui ne vaudront pas 200€ demain, et cet article va vous expliquer pourquoi. Et même mieux, il va graver dans votre mémoire l’image de l’incroyable puissance des intérêts composés.

Commençons avec des chatons

Cet article a failli commencer avec des tableaux et des graphiques, mais le concept est vraiment plus simple à saisir avec des chatons. Et comme il est vraiment nécessaire d’intégrer ce principe avant de passer à la suite, voici une histoire peu réaliste, mais qui servira de base à notre réflexion. Dans cette histoire nous admettrons qu’un chaton n’apporte que du bonheur, et donc que plus de chatons ne peut conduire qu’à plus de bonheur.

Année 1, vous décidez d’adopter un chaton (qui sera une femelle pour les besoins de l’article). Votre vie est déjà devenue merveilleuse, mais quelques mois plus tard, elle rencontre un mâle et met bas 4 chatons. Encore une fois pour les besoins de l’article, il s’agit de 4 femelles. Nous sommes donc à la fin de l’année, et votre vie est illuminée par la compagnie de 5 chatons.

Année 2, vous voilà avec une famille de 5 adorables chats, qui dans les 12 mois, donneront naissance chacune à 4 chatons. Ainsi, à la fin de cette deuxième année, vous partagerez votre bonheur avec 25 chats. Merveilleux n’est-ce pas ?

125 chatons en 3 ans !

Vous remarquerez immédiatement plusieurs choses fondamentales :

  • Si la première année, vous n’aviez pas pris la décision d’adopter un chaton, vous vous seriez privé à horizon 2 ans non seulement de la compagnie de ce chaton, mais surtout des 24 autres.
  • Il y a plus de petits-enfants que d’enfants ! Notez bien que sur ces 24 chatons, seuls 8 sont la progéniture directe du premier chaton, les 16 autres sont les chatons de ses chatons.
  • Si votre meilleur ami, ému par votre initiative, décide d’adopter lui aussi un chaton un an après vous, à la fin de l’année 2, il sera bien moins heureux que vous puisqu’il aura 20 chatons de moins que vous. Et 100 chatons de moins que vous encore un an plus tard.

Vertigineux n’est-ce pas ? On ne s’attend pas à ce que les chiffres augmentent si vite, et cet effet (les chatons qui font des chatons qui font des chatons…) donne ce qu’on appelle une trajectoire exponentielle. C’est exactement pareil pour l’argent, et c’est là que réside la puissance des intérêts composés.

Pour le plaisir des yeux, si vous continuez à ce rythme encore une année :

La puissance des intérêts composés est frappante avec des chatons !

Application à votre épargne

Le même mécanisme s’applique à votre épargne. Autrement dit, lorsque vous investissez une partie votre épargne, votre investissement génère des revenus, et ces revenus peuvent à leur tour générer des revenus et ainsi de suite. Vous lancez cet argent sur une trajectoire exponentielle ! Le graphique suivant montre l’évolution de votre patrimoine avec les hypothèses :

  • Salaire de 1789€ (salaire médian en France en 2016), dont 10% investis tous les mois
  • 6% d’intérêts ou de rendement perçus par an
En mettant de côté et en investissant votre argent, votre épargne augmente drastiquement

Au bout de 25 ans, votre effort d’épargne vous aura permis de mettre de côté 53 670€, et les intérêts perçus se seront élevés à 64 113€ soit une mise plus que doublée ! Dès la 13e année, les revenus issus de vos intérêts dépassent le montant que vous mettez de côté à partir de votre salaire.

Les mêmes remarques fondamentales données dans le premier paragraphe s’appliquent ici :

  • Lorsque vous dépensez une partie de votre argent plutôt que de l’investir, non seulement vous vous privez de cet argent, mais en plus vous vous privez des intérêts qu’aurait généré cet argent et des intérêts générés par ces intérêts (et ainsi de suite)
  • Si votre ami commence à investir avec la même stratégie et les mêmes montants 5 ans après vous, en seulement 10 ans l’écart se sera creusé à près de 23 000€ !
en seulement 10 ans l'écart se creuse à près de 23 000€

En résumé

Quels que soient vos objectifs (vous constituer un patrimoine, préparer votre retraite, financer l’éducation de vos enfants…), il est nécessaire de comprendre ce mécanisme fondamental de l’épargne : tout ce que vous investissez aujourd’hui est lancé sur une trajectoire exponentielle grâce à l’effet des intérêts composés. Avec cet effet exponentiel, en investissant aujourd’hui plutôt que demain, vous créez un écart qui ne fera que se creuser au fil des années. Et surtout, tout argent que vous perdez ou dépensez est de l’argent que vous ne lancez pas sur ces rails.

Cela ne veut surtout pas dire que vous devez vous sentir coupable à chaque dépense. Mais vous devez clairement comprendre l’impact de vos décisions avant de les prendre.

👉 A ce stade vous vous dites sûrement : « d’accord, mais concrètement, par où dois-je commencer ? ». Ça tombe bien, c’est l’objet de l’article suivant

Besoin d’aide ? Contactez-nous

Vous avez des questions sur votre souscription ?
Nos experts sont disponibles pour vous accompagner de 9h à 18h, sur rendez-vous