Epargne

Ma retraite complémentaire en tant que salarié dans le secteur privé

Depuis le 1er janvier 2019, l’Agirc et l’Arrco ont fusionné pour former l’Agirc-Arrco. Avant les salariés et les cadres ne cotisaient pas avec les mêmes modalités. Depuis cette fusion, ils cotisent tous aux mêmes taux en fonction de leurs revenus.

💡Cet article fait suite à notre article dédié à la retraite de base dans le secteur privé. Nous vous invitons à le lire en cliquant ici.

Calcul de la retraite complémentaire

La retraite complémentaire se calcule à l’aide d’un système de points. Chaque mois, des cotisations sont prélevées sur votre salaire et ces dernières sont converties en points.

Un système de points

Ces points sont calculés en divisant le montant des cotisations par le prix d’achat du point, qui varie en fonction des années.

Vous toucherez ces points le jour de votre départ à la retraite. Ces points vont être convertis en euros en fonction de la valeur de service du point fixé qui change chaque année.

Le coefficient de minoration

Il faut aussi prendre en compte le coefficient de minoration. Ce coefficient varie en fonction de votre âge de départ à la retraite ou du nombre de trimestres cotisés. 

Pour calculer le coefficient de minoration, nous vous conseillons de vous reporter au tableau de l’Agirc-Arrco suivant : https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/instructions/Coefficients-de-minoration.pdf

 

Le calcul est donc le suivant :

Retraite complémentaire = Nombre de point acquis x Valeur de service du  point x coefficient de minoration

 

Il est important de noter que le prix d’achat et la valeur du point ne sont pas les mêmes.

Par exemple, le prix d’achat d’un point Agirc-Arrco en 2020 s’élevait environ à 17.4€ tandis que la valeur de service du point était de 1.3€ la même année.

Calcul du taux de cotisation et du taux d’acquisition

Les cotisations sont calculées en fonction des différentes tranches de cotisations. Ces tranches sont calculées en fonction du Plafond de la Sécurité Sociale mensuel (PSS) . 

Ces cotisations sont prélevées en fonction de la part salariale et la part patronale. Elles sont prélevées à 127%, c’est à dire que 27% des cotisations sont utilisées pour financer l’Agirc-Arrco. Le reste va dans vos retraites complémentaires et ceci s’appelle le taux d’acquisition.

La première tranche se situe entre 0€ et 3 428€ (le PSS de 2021) et son taux d’acquisition de point est de 6.2%.

La deuxième tranche se situe entre 3 428€ et 27 424€ (8 fois le PSS de 2021) et son taux d’acquisition de point est de 17%  

 

Voici un tableau récapitulatif :

 

Cependant il y a un système de bonus/malus :

Les malus

Si vous partez à la retraite l’année où vous avez atteint le taux plein, vous subirez une décote de 10% pendant 3 ans ou jusqu’à vos 67 ans si vous êtes à moins de 3 ans de cet âge.

Voici quelques explications :

  1. Si vous avez atteint le taux plein à 62 ans et que vous décidez de partir cette année à la retraite, vous subirez une décote de 10% jusqu’à vos 65 ans (pendant 3 ans).
  2. Si vous avez atteint le taux plein à 66 ans et que vous décidez de partir cette année à la retraite, vous subirez une décote de 10% jusqu’à 67 ans (pendant 1 an).

Cependant si vous êtes une personne en incapacité de travail d’au moins 50%, vous ne subirez pas cette réduction.

De même si vous décidez de partir à la retraite à taux réduit vous ne subirez pas cette réduction.

Les bonus

Si vous partez à la retraite 1 an après avoir atteint le taux plein vous ne subirez pas de réduction

Si vous partez à la retraite 2 ans après avoir atteint le taux plein vous aurez 1 bonus de 10% pendant la 1ere année.

Si vous partez à la retraite 3 ans après avoir atteint le taux plein vous aurez 1 bonus de 20% pendant la 1ere année.

Et si vous partez à la retraite 4 ans ou plus après avoir atteint le taux plein vous aurez 1 bonus de 30% pendant la 1ere année

 

Par exemple :

Si vous avez atteint le taux plein à 65 ans et que vous partez à la retraite à 66 ans, vous ne subirez aucun malus.

Si vous décidez de partir à 67 ans alors vous aurez un bonus de 10% sur votre retraite complémentaire jusqu’à vos 68 ans.

De même si vous décidez de partir à 68 ans alors vous aurez un bonus de 20% sur votre retraite complémentaire jusqu’à vos 69 ans.

Besoin d’aide ? Contactez-nous

Vous avez des questions sur votre souscription ?
Nos experts sont disponibles pour vous accompagner de 9h à 18h, sur rendez-vous