Personnalités de la finance

Bills Whang, la ruine la plus rapide de l’Histoire

Un homme mystérieux

Né en 1964 aux États-Unis et d’origine sud-coréenne, la jeunesse de Bill Hwang est mystérieuse. Fils de pasteur et fervent chrétien, Bill fut diplômé en économie et en administration des affaires.
Malgré ses frasques financières, il fonda en 2006, la “Grace and Mercy fondation”, une association caritative religieuse.

Début de carrière

Bill a commencé sa carrière dans une entreprise où il rencontra Julian Robertson, fondateur du fonds Tiger Management. Ce dernier lui proposa de rejoindre son entreprise en 1996. À la fermeture du fonds de Robertson en 2000, Bill a créé son propre fonds d’investissement, Tiger Asian Management, se concentrant principalement sur des investissements en Asie.

Une stratégie risquée

Sa stratégie d’investissement reposait principalement sur la vente à découvert (stratégie qui repose sur l’effet de levier).
Pour simplifier, Hwang achetait des actions qu’il jugeait surévaluées pour les revendre au bailleur lorsque l’action chutait, pour réaliser des bénéfices. Une stratégie risquée, mais son fonds fut l’un des plus rentables de 2000 à 2008.

Des erreurs qui le font connaître

En 2008, Tiger Asian a vendu à découvert des actions Volkswagen, mais des rumeurs de rachat ont fait quadrupler le prix des actions du constructeur automobile. Hwang a dû liquider ses positions. Le fonds termina l’année avec une baisse de 23 %, ce qui provoqua le départ de nombreux investisseurs. En 2012, la SEC (police américaine des marchés financiers) accusa Bill de manipulation de marché et l’obligea à verser 44 millions de dollars, et de fermer son fonds.

Archegos

En 2013, il a créé Archegos, un family office. Les avoirs d’Archegos étaient principalement sous la forme de swaps de rendement total, qui sont des instruments financiers pour lesquels les actions sont détenues par les banques. Cela signifie que Bills s’endettait auprès des banques à leur insu. Crédit suisse, Nomura et Goldman Sachs notamment furent touchées par Bill.

La chute

Le 24 mars 2021, le cours des actions de ViacomCBS et de Discovery Inc., dont Archegos était actionnaire, chuta de 23 %.
Pour être remboursés, les banquiers adressèrent un appel de marge à M. Hwang. Le 26 mars 2021, les banques cédèrent en masse les parts détenues par Archégos. À la fin de la journée, Bills Hwang perdit 20 milliards de dollars et les cours des banques Nomura et Crédit suisse chutèrent de 16 %.