Epargne

Qu’est-ce que le micro-crédit et comment ça marche ?

Le micro-crédit : comment ça marche ?

Les petites aides financières ou les micro-prêts restent le moyen le plus rapide utilisé par plusieurs catégories de personnes pour réaliser un projet. Que ce soit pour faire des travaux dans une maison, acheter une voiture, ou créer une entreprise, les mini crédits offrent de multiples avantages. Pour les personnes qui ont des difficultés à accéder aux crédits auprès des banques traditionnelles, il existe le micro-crédit. Alors, pour en savoir davantage sur le fonctionnement du micro-crédit, nous vous invitons à parcourir les différents paragraphes de cet article.

Qu’est-ce qu’un micro-crédit ?

Le micro-crédit est un prêt d’un montant relativement faible attribué à des personnes qui ne peuvent pas ou qui ont des difficultés à accéder aux services bancaires traditionnels. Ces personnes dont la plupart demeurent auto-entrepreneurs, indépendants, étudiants, jeunes actifs et les particuliers ayant de faibles revenus passent par ce moyen pour financer leurs projets. De plus, le micro-crédit offre la possibilité aux emprunteurs d’obtenir un prêt rapide pour régler des problèmes financiers pressants.

C’est le cas du micro-crédit rapide 24h qui permet aux demandeurs de prêt de bénéficier d’un petit montant pour faire face aux aléas de la vie et de recevoir l’argent rapidement. De manière générale, les sommes prêtées par le micro-crédit oscillent entre 300 et 5 000 euros. Les durées de remboursement vont de 6 à 48 mois.

Les différents types de micro-crédit

Il existe essentiellement deux types de micro-crédits : le micro-crédit personnel et le micro-crédit professionnel. Le micro-crédit ou le prêt personnel concerne particulièrement les emprunteurs qui ne peuvent pas accéder au système bancaire classique. C’est un crédit à la consommation destiné au financement d’un projet personnel comme le financement d’un voyage, d’un mariage, d’un loisir, l’acquisition d’un ordinateur, d’une voiture ou de tout type de biens.

Par contre, le micro-crédit professionnel s’adresse aux porteurs d’un projet qui ne disposent pas d’un grand revenu. Les projets pris en compte par ce crédit concernent souvent la création d’une entreprise ou le développement d’une activité génératrice de revenus. L’obtention du micro-crédit professionnel passe par le remplissage de certaines conditions telles que :

  • L’entreprise doit être en phase de création ou doit exister depuis au moins cinq ans ;
  • Ce crédit s’accorde lorsqu’il est impossible d’obtenir un prêt bancaire ;
  • Le besoin de financement exprimé par le demandeur ne doit pas dépasser les 10 000 euros ;
  • Une personne doit forcément se porter garante de 50 % de la somme accordée.

Les avantages et les inconvénients du micro-crédit

Ce service de financement reste de nos jours sujet à plusieurs polémiques. Alors, vous pouvez vous poser la question de savoir si le micro-crédit présente réellement des avantages ou s’il comprend des impacts négatifs pour les bénéficiaires.

Les avantages du micro-crédit

L’un des principaux avantages du micro-crédit reste l’accès au financement de projet à un nombre croissant d’individus. Il permet également aux personnes en difficulté financière de se sortir du cercle vicieux du manque d’argent. En plus de tout cela, ce service offre aux particuliers exclus du système bancaire traditionnel, la possibilité d’obtenir des crédits afin de financer un projet personnel ou professionnel. Le micro-crédit contribue aussi à la réinstauration de la discipline budgétaire.

Les inconvénients du micro-crédit

Les critiques ou les inconvénients souvent notés pour ce mode de financement concernent :

  • Le taux d’emprunt jugé trop élevé : puisque les bénéficiaires demeurent exclus du système bancaire classique, le prêteur augmente les taux du crédit pour compenser les risques ;
  • Le montant prêté reste limité : la restriction des sommes ne permettrait pas aux emprunteurs de sortir réellement de leurs difficultés financières ;
  • Le manque ou l’absence de suivi : un défaut d’accompagnement peut amener les bénéficiaires à effectuer une mauvaise gestion des sommes reçues.

Comment prêter de l’argent pour financer des microcrédits ?

Si vous souhaitez placer votre argent, il est tout à fait possible de devenir prêteur sur une plateforme pour soutenir financièrement des projets du quotidien. En effet, la finance participative est un moyen de donner du sens à votre épargne tout en soutenant l’économie réelle. Le principe de la finance participative c’est de mettre en relation des prêteurs avec les porteurs de projets et cela en gage de contrepartie ou non.

Ainsi, vous pouvez permettre à des personnes de financer leurs projets du quotidien ou à des auto-entrepreneurs de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Vous permettez ainsi à des personnes qui n’ont pas accès au système bancaire traditionnel de concrétiser leurs initiatives.

Il existe de nombreuses plateformes de finance participative telle que Finfrog par exemple. Vous pouvez y placer du capital et ainsi permettre à des millions de Français d’accéder à un micro-crédit simple, rapide et responsable. Si vous placez votre argent sur cette plateforme, vous pouvez espérer obtenir un rendement qui peut aller jusqu’à 3%. Toutefois, ce montant dépend des plateformes.